Si vous suivez les actualités santé sur internet, vous avez sûrement déjà entendu parler de l’hyperperméabilité intestinale. C’est un problème assez important à considérer et de suite ! Il y a en effet plusieurs symptômes sur lesquels il faut réagir le plus vite possible. En fait, la perméabilité intestinale est associée à une douzaine d’autres conditions et maladies.

En sachant que de plus en plus d’occidentaux mangent mal, sont stressés et connaissent des déséquilibres hormonaux et intestinaux, la perméabilité intestinale atteint le monde comme une épidémie. Pourtant, peu en parlent et donnent des solutions. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Pourquoi ça vous concerne ? Parce que récemment, c’est enfin considéré à juste titre comme le premier signal d’une maladie auto immune. Ainsi, la première chose à faire est d’observer les symptômes au quotidien. Gardez bien en tête que malgré la diffusion d’informations sur la santé, il y a de plus en plus fréquemment des gens qui ont des déséquilibres intestinaux. La population française connaît en effet un nombre croissant de maladies auto immunes, de même pour les maladies inflammatoires en général.

Qu’est ce que le syndrome de la perméabilité intestinale ?

Le père de la médecine moderne, Hippocrate, a dit que « toute maladie commence dans les intestins « . Et plus de 2 millénaires après sa mort, on a enfin des études scientifiques qui viennent prouver cela. En effet, en découvrant le rôle des intestins dans l’immunité du corps et en voyant les dégâts causés par l’alimentation moderne, le lien est vite fait ! Il s’agit de l’hyperperméabilité intestinale, aussi connue sous le nom anglais de « leaky gut syndrome « , ce qui signifie littéralement le syndrome de l’intestin qui fuit. Ce qui image très bien l’idée qu’il y a derrière…

Les causes de l’hyperperméabilité intestinale

Les intestins sont protégés par une simple couche de cellules épithéliales spécialisées reliées entre elles par des protéines de jonctions serrées. L’hyperperméabilité intestinale est une conséquence de la distension de ces jonctions serrées, lesquelles dysfonctionnent.

En effet, ces jonctions serrées sont la porte d’entrée des nutriments entre vos intestins et le flux sanguin. Elles contrôlent ce qui est autorisé à passer dans le sang lorsque c’est dans les intestins. Plus de 40 protéines de jonctions serrées ont été identifiées comme jouant un rôle dans la santé intestinale . Elles ont en effet un rôle vraiment précis puisqu’elles doivent maintenir un équilibre très délicat entre l’autorisation de faire passer les nutriments vitaux à l’organisme , et le rejet de petites molécules néfastes à votre santé qui viennent de votre mode de vie et d’alimentation. Ces dernières molécules doivent en effet être rejetées et non pas absorbées dans le sang. C’est comme une douane qui interdit de faire passer ce qui serait mauvais pour la santé.

Ainsi, lorsque vous avez une hyperperméabilité intestinale, des particules infimes qui ne devraient pas passer la barrière intestinale commencent à se frayer un chemin vers le flux sanguin. Ceci commence à détériorer les villosités intestinales mais aussi le rôle protecteur de la barrière épithéliale. En bref, vous absorbez ce qui devient nocif pour vous . Votre douane n’est plus fonctionnelle. Et c’est vraiment là la source de nombreuses maladies actuelles, auto immunes notamment, puisque 80 % de votre immunité se trouve dans nos intestins.

Voici quelques causes sous jacentes à l’hyperperméabilité intestinale:

  • prédisposition génétique
  • mauvaise alimentation
  • stress chronique
  • ingestion de toxines et produits toxiques
  • dysbiose intestinale

La gravité de l’hyperperméabilité intestinale

Si vous doutez encore de l’importance d’une telle condition, une revue scientifique de 2014 sur la recherche de la perméabilité intestinale démontre son lien avec un certain nombre d’autres maladies.

Quels sont les symptômes ? Les premiers signes annonciateurs incluent :

  1. l’ ulcère gastrique
  2. la diarrhée infectieuse
  3. le syndrome de l’intestin irritable
  4. les MICI ( maladie de Crohn et RCH )
  5. SIBO
  6. la maladie de céliaque
  7. les allergies
  8. le cancer colorectal et de l’œsophage
  9. les maladies auto immunes ( lupus, sclérose, diabète de type 1, Hashimoto et plus encore)
  10. l’ obésité liée à des maladies métaboliques ( foie gras, diabète de type 2, maladies cardiaques)
  11. l’ arthrite
  12. la maladie de Parkinson
  13. le syndrome de fatigue chronique
  14. la propension à prendre du poids et l’ obésité
  15. les infections respiratoires

Même si la relation causale n’est pas prouvée, il est en revanche certain que ceux qui ont cette hyperperméabilité intestinale sont enclin à développer une ou plusieurs de ces conditions citées. Donc même si la communauté scientifique n’a pas encore clairement prouvé que l’hyperperméabilité intestinale causait ces maladies, il est clair que cela intervient dans le même temps. En bref, ces maladies vont souvent de pair avec une hyperperméabilité intestinale en amont.

Signes et symptômes

Comment savoir si vous avez le syndrome de l’hyperperméabilité intestinale ? Voyons ensemble 7 signes indiscutables qui vous apprendront que vous avez un intestin perméable.

Allergies alimentaires

A cause de l’assaut de toxines qi entrent dans le flux sanguin, le système immunitaire des gens touchés par l’hyperperméabilité intestinale développe des anticorps variés, ce qui les rend plus sensibles aux antigènes présents dans certains aliments (gluten et produits laitiers). Dans une étude impliquant des rats et des enfants humains, le lien a été établi entre les deux. Ainsi, l’allergie est le symptôme le plus courant et fiable de l’hyperperméabilité intestinale.

Maladies inflammatoires de l’intestin

Déjà depuis 1988 une étude fait le lien entre l’hyperperméabilité intestinale et la maladie de crohn. Cela est dû à la distension des jonctions serrées. Une supplémentation en zinc permettrait d’ailleurs de resserrer les jonctions.

Maladies auto immunes

Lorsque les petites protéines des jonctions serrées se dérégulent, c’est le début de l’hyperperméabilité, ce qui cause des maladies inflammatoires intestinales et autres maladies inflammatoires en général.

Or manger du gluten est l’un des facteurs de dégradation des protéines des jonctions serrées car il est de moins en moins digeste aujourd’hui. Il est une cause de l’activation de cette chaîne de problèmes… Et cela est vrai pour une protéine en particulier : la zonuline.

Problèmes de thyroïde

L’une des maladies les plus connues que l’hyperperméabilité intestinale cause directement est la maladie d’Hashimoto, plus connue sous le nom de thyroïdite chronique. On se retrouve dans un cas de sous-fonctionnement de la thyroïde, de la fatigue, dépression, prise de poids et autres dysfonctionnements métaboliques.

Malabsorption des nutriments

Le Dr Josh Axe aux USA a constaté chez ses patients entre 2007 et 2014, des carences nutritionnelles venant de l’hyperperméabilité intestinale. Cela concerne la vitamine B12, le magnésium et les enzymes digestives. Ces carences nutritionnelles courantes sont la raison pour laquelle des praticiens prescrivent des supplémentations en vitamines en plus de recommandations probiotiques. Pour certains seulement…

Inflammations de la peau

Depuis plusieurs décennies maintenant, on connaît le lien entre les intestins et la peau. En effet, l’hyperperméabilité intestinale est certainement la cause de certaines maladies comme le psoriasis ou encore l’acné. Le problème est que les crèmes et médicaments prescrits sont pleins de produits chimiques aux effets secondaires .

Problèmes d’humeur et autisme

Selon une étude publiée dans Neuroendocrinology Letters, l’hyperperméabilité est reconnue comme causant de nombreux désordres neurocognitifs. En effet, on retrouve des liens entre l’inflammation du microbiote et les problèmes d’autisme. Et de nombreuses études font le lien clairement.

Si vous vous reconnaissez dans tous ces symptômes, il est temps de changer vos habitudes. Pour cela, je vous conseille grandement de suivre ce qui est conseillé dans les contenus Naturoshape. Mais brièvement, voici le plan à suivre.

La solution pour contrer l’hyperperméabilité intestinale

Suivez ce plan en 4 étapes et vous aurez des résultats probants.

  1. Retirer et virer les aliments qui causent cette hyperperméabilité
  2. Remplacer votre nutrition par un régime alimentaire équilibré et bien pensé pour votre santé
  3. Prendre des compléments alimentaires efficaces qui vont réparer vos intestins
  4. Repeupler votre microbiote avec les bons micro organismes

Bien sûr, cela peut être difficile à accomplir seul. Mais si vous vous reconnaissez dans cette situation, je vous incite vraiment à prendre votre santé en main en suivant le programme régénération intestinale. Dedans, vous apprendrez étape par étape à régénérer vos intestins. Vous améliorerez votre condition digestive d’une part. Et d’autre part vous aurez une cascade d’autres effets bénéfiques comme par exemple une meilleure immunité!

En attendant, prenez soin de vous les Shapers !

N’hésitez pas comme toujours à profiter de la formation offerte vers la santé globale. C’est le premier pas indispensable pour prendre soin de vous.

Alex Win