Sélectionner une page

Vous avez du mal à aller à la selle ? Vous n’êtes pas seuls ! La constipation est en effet un inconvénient subi par des millions de personnes. Et cela va avec des symptômes vraiment handicapants tout au long de la journée: ballonnements, maux de dos, anxiété et même fatigue ! Il est donc temps d’y mettre fin avec des pratiqques naturelles et efficaces! Prenez des notes avec ce guide complet !

Qu’est-ce que la constipation ?

Tout d’abord, définissons ce qu’est la constipation. Elle est traditionnellement définie comme une difficulté à se vider les intestins et par des selles très dures voire doloureuses. En effet, si on regarde la définition concrête de la NIDKK ( Institut National des Maladies du Diabète, Digestives et des Reins), le seuil est à 3 selles par semaine. Ainsi, si vous allez moins de 3 fois par semaine à la selle, vous êtes clairement constipés ! Mais notre équipe Naturoshape ira même plus loin: si vous n’allez pas à la selle une fois par jour, posez vous déjà des questions!

Les causes de la constipation

Premièrement, votre constipation est souvent le résultat d’une combinaison de plusieurs facteurs. C’est lié à l’alimentation, le niveau de sédentarité et le stress. Mais on peut aller plus loin dans l’analyse et nous vous avons dressé une liste complète de toutes les causes possibles de votre constipation. Alors prenez un stylo et analysez votre quotidien pour identifier les causes !

Les causes courantes

  • Un régime pauvre : un régime alimentaire riche en mauvaises graisses, en sucres ou en plats industriels et préparés. Additifs alimentaires et alcools : ils sont une cause totale de constipation !
  • Le stress : il altère la production d’hormones et de neurotransmetteurs. Or cela a une influence directe sur le fonctionnement digestif en général.
  • L’inactivité: l’activité met en mouvement tous les fluides corporaux et y compris le mouvement intestinal indispensable au mouvement des selles et aussi à la diminution du stress !
  • Les opioïdes : ils ralentissent le système nerveux central et les mouvements involontaires du corps. Or ils permettent une digestion adéquate.
  • Certains médicaments: certains médicaments peuvent en effet causer des constipations fréquentes. C’est le cas par exemple des antidépresseurs, des antiacides, des compléments en fer et en calcium. Mais aussi des diurétiques et des anticonvulsifs.
  • Déséquilibre de la flore intestinale : sans bactéries utiles à la barrière intestinale et à la flore, il n’y a pas de digestion possible. C’est en effet lié à un manque de probiotiques et de prébiotiques indispensables à un mouvement intestinal naturel et régulier.

Les causes moins connues

  • Problèmes hormonaux: ménopause, syndrome prémenstruel, troubles alimentaires, diabète et problèmes de thyroïde comme l’hypothyroïdie. Ce sont tous des causes de constipation. De même, d’autres maladies comme celle de Parkinson ou qui affectent les nerfs peuvent causer de la constipation. Le transit nécessite en effet une certaine capacité nerveuse pour se réaliser.
  • Une déficience en magnésium
  • Un manque de sommeil
  • Une mauvaise habitude aux toilettes : pour certains, se dépêcher quand ils vont à la selle ou être dans une mauvaise position peut causer des mouvements de selle incomplets.
  • Un âge plus avancé : avec l’âge, certaines personnes perdent un certain intérêt en leur alimentation. Les causes ? Pas d’énergie pour cuisiner, des difficultés à mâcher, ou encore une nourriture qui n’a plus le même goût. Or ils ne consomment plus assez de fibres et de calories et donc le mouvement des selles n’a plus lieu !
  • Le « baryum swallow » : en anglais ça paraît incompréhensible ! Pourtant, c’est un examen médical de radiographie qui nécessite d’avaler un liquide qui peut constiper juste après. Il suffira de boire suffisamment par la suite pour stopper ses effets.

Le traitement conventionnel : efficace ?

Que prévoit la médecine occidentale quand nous sommes constipés ? Visiblement, si vous en êtes là, c’est que vous avez compris que ça ne fonctionne pas. On va vous proposer des compléments en fibre, des laxatifs, des gelées remplies de produits chimiques, des gélules … Bref. Que des solutions toxiques efficaces peut être sur le moment mais qui ne règleront JAMAIS votre problème ! Pire encore, ils peuvent causer d’autres problèmes de santé, de la déshydratation, des oedèmes, des dommages au côlon ou autres effets secondaires ! Il est donc temps d’arrêter tout ça et de régler le problème une bonne fois pour toutes !

Des solutions naturelles efficaces et prouvées !

Stratégie 1 : Mangez ces aliments

  • Aliments riches en fibres comme les fruits, les légumes, noix et graine. Voici une liste des meilleures sources de fibre : légumineuses, patate douce, pommes, poires , baies, avocats et prunes…
  • Privilégiez les légumes verts à feuille : choux kale, épinards… Ils sont de plus une bonne source de magnésium! A consommer quotidiennement !
  • Utilisez la puissance des pruneaux trempés et des figues . Ce sont en effet des laxatifs naturels. Attention, n’abusez toutefois pas des fruits secs en général car ils sont une source de sucres abondants à haut index glycémique !
  • Les liquides chauds ! Privilégiez en effet les tisanes et infusion. Nous vous conseillons particulièrement la réglisse, un indispensable pour les intestins ! Les liquides chauds stimulent la digestion, surtout lorsqu’ils sont pris à jeun au lever le matin.
  • Boire suffisamment : c’est indispensable, surtout si vous augmentez la quantité de fibres ingérées. L’eau permet de former les selles avec les fibres. Hydratez vous de quelques gorgées d’eau toutes les 30 minutes afin d’en prendre l’habitude.

Stratégie 2 : Arrêtez ces aliments !

  • Les aliments aux calories vides : c’est de la nourriture riche en calories mais pauvre en nutriments et en fibres. Songez donc à arrêter de manger ce qui peut vous constiper. Et c’est le cas du fromage, des céréales sucrées, chips, fast food, glaces, viandes transformées…
  • Les aliments frits : les gras trans ralentissent le transit et bloquent le mouvement intestinal. Songez donc à arrêter les frites, les panures et autres aliments frits mauvais pour votre santé intestinale et générale.
  • L’alcool: il déshydrate et bloque donc le transit intestinal par la perte de fluide qu’il induit. Modérez votre consommation et pensez à compenser avec une consommation d’eau suffisante.
  • Produits laitiers pasteurisés : beaucoup de personnes sont intolérants au lactose. Ainsi, ils peuvent devenir constipés du fait d’une surconsommation de ces produits.
  • Farine raffinée: elle ne contient aucune fibre et peut donc aggraver l’état du mouvement intestinal et le bloquer totalement.
  • La caféine : selon les personnes, la caféine a des effets variés. Ce qui est commun est qu’une surconsommation entraîne une augmentation de la production d’urine et une déshydrattion. En revanche, en quantité modérée , elle peut activer le mouvement des selles. Une tasse le matin semble suffisant pour en avoir les bénéfices sans les inconvénients.

Stratégie 3 : Des suppléments naturels

  • Graines de lin et de chia : elles sont riches en fibres et en bons gras . Elles vont aider spécifiquement à lubrifier votre côlon ! La recette idéale pour mettre fin au plus vite à votre mal : 2 à 3 cuillères à soupe de graines avec un liquide chaque jour !
  • Le psyllium : c’est pour nous le meilleur traitement naturel contre la constipation. Il aide en effet à la formation des selles et aussi au mouvement intestinal. Il stimule la contraction intestinale et favorise l’élimination. Prenez le avec de l’eau car le gonflement de ses téguments est la clé de son succés ! Nous vous conseillons d’en prendre avant chaque repas, une cuillère à soupe avec de l’eau et hop !
  • L’huile de foie de morue : vous pouvez en prendre une cuillère à soupe à jeun le matin ou mélangée à un bon jus de carrotte! C’est un remède traditionnel redoutablement efficace !
  • Les fibres de la pomme : la pomme contient de la pectine, idéale pour former votre bol intestinal . C’est une fibre insoluble indspensable et qui se définit comme prébiotique. Consommer donc des pommes et plus de pectine !
  • Le magnésium est l’élément chimique naturel indispensable pour remédier à la constipation. Consommez en 250 mg 2 à 4 fois par jour si vous en manquez !
  • Les probiotiques : maintenir une santé intestinale et une barrière intestinale saine est l’élément critique. Pour cela, vous avez besoin de bonnes bactéries. Ainsi, songez à vous supplémenter en probiotiques contenant au moins 15 milliards d’organismes vivants et actifs.
  • Le jus d’aloe vera : il réduit l’inflammation et améliore la fréquence des mouvements de selle. C’est en effet le meilleur laxatif naturel pour la constipation. Prenez en 2 fois par jour et songez aussi à consommer le gel de la plante directement !

Stratégie 4 : Les bonnes habitudes

Sans ces conseils de bases supplémentaires, vous ne pourrez pas optimiser votre transit intestinal et le problème risque de resurgir de temps à autre. Alors en négligez pas ces bonnes habitudes qui seront vos alliées !

  • Un sommeil de qualité : c’est la base de toute votre régénration, et votre calme, de votre fonctionnement global. Durant votre sommeil, votre corps se recharge et se remet à niveau ! Songez à le favoriser grâce aux plantes, aux huiles essentielles et en arrêtant peut être les stimulations visuelles et sonores !
  • Un stress diminué : saviez vous que 80 % des visites chez le médecin sont induites par le stress ? La constipation en fait partie. Si toute votre énergie est concentrée sur votre mental surchargé, aucune a contrario ne l’est pour vos fonctions digestives !
  • Un exercice physique régulier : le mouvement des muscles induit le mouvement des fluides et donc de votre transit! Choisissez ce qui vous convient le mieux mais bougez!

Voilà les amis ! Vous avez entre vos mains un article hyper complet sur le sujet pour passer à l’action. Analysez votre quotidien et agissez sur ce qui vous manque le plus ! Vous verrez, ça fonctionne! D’ailleurs, si vous avez des choses à ajouter, faites le dans les commentaires !

VISIONNEZ LA VIDEO DE CET ARTICLE ICI

A votre santé,

L’équipe Naturoshape