Sélectionner une page

On connaît tous quelqu’un qui a subi les foudres du cancer. Et si cette personne a survécu , alors quoi de mieux que de lui offrir l’information qu’elle peut arrêter de craindre une rechute ? Avec cet article vous aurez cette chance et il est temps de propager la bonne nouvelle !

Comment le sport prévient-il les rechutes ?

Tout d’abord, sachez que toutes nos activités ont une incidence sur le fonctionnement de notre organisme. Il existe des effets mesurables comme l’impact de l’activité physique sur le poids, la capacité d’effort ou les indices biologiques. Il existe aussi des effets plus difficilement mesurables comme l’impact sur l’autophagie ou sur le génome. Or si vous saviez à quel point l’autophagie est puissante et permet de guérir de n’importe quelle maladie ! La pratique sportive a des effets dans tous ces domaines. Mais les résultats des études montrent clairement le bénéfice d’une pratique régulière de sport et assidue sur la prévention des rechutes du cancer ! Ainsi, c’est même l’activité physique qui est l’élément modifiable du mode de vie qui tire le plus les chiffres vers le haut !

En effet, la pratique sportive régulière et assidue va permettre d’influer sur plusieurs paramètres interdépendants et favorisant les cancers. La masse grasse diminue. La sensibilité à l’insuline croît tandis que sa sécrétion s’amoindrit . L’inflammation chronique de bas grade baisse. Le stress oxydatif s’atténue. Des modifications hormonales positives apparaissent. Finalement, tous ces facteurs se modifient conjointement et leurs effets bénéfiques se cumulent. Une synergie efficace et positive se met en place.

Limiter les effets indésirables des traitements

Limiter les risques de récidive est important mais les effets du sport ne se limitent pas à cela. L’activité physique a aussi un impact positif sur le bien être. En effet, la pratique sportive peut permettre de lutter contre les comorbidités associées au cancer du sein et à son traitement . Cela inclut la perte de masse musculaire, la baisse des capacités respiratoires, fatigue, dépression… Non seulement la pratique sportive ne paraît pas aggraver le lymphoedème mais en plus elle paraît le limiter.

Assiduité et intensité pour dire adieu au cancer

Ce qu’il faut retenir, avant de commencer, c’est que l’efficacité du programme sportif dépend réellement du temps passé à s’exercer ainsi que de la qualité de l’entraînement. Il faudra donc s’impliquer dans cette pratique sportive. Maheureusement, les femmes atteintes d’un cancer du sein ont plutôt tendance à limiter leur activité physique après l’annonce d’un tel diagnostc. Or tout le monde pourra bénéficier de l’activité physique, peu importe le niveau de pratique sportive antérieur. Il n’y a donc aucune raison de ne pas s’y mettre.

Chez Naturoshape, nous conseillons un programme polyvalent associant endurance, vitesse et musculation. Beaucoup d’endurance, un peu de musculation et quelques efforts à vive allure permettent en effet une bonne synergie!

Cancer : le programme anti rechute

  1. Soyez progressif . Commencez doucement puis augmentez le volume d’activité physique régulièrement. Inutile de démarrer à fond dès le début du programme ou d’aller courir 10 km le premier jour si vous ne courez jamais.
  2. Privilégiez l’endurance ( vélo, course, natation, elliptique…). Au moins une heure et demi à deux heures par semaine en 2 ou 3 séances. Chaque séance devra durer au moins 30 minutes. Ne cherchez pas à aller trop vite mais n’allez pas trop doucement non plus !
  3. Faites de la vitesse une fois par semaine . Pour cela, vous pouvez faire des sprints de 15 à 20 secondes entrecoupés de plusieurs minutes de récupération.
  4. Faites de la musculation 2 fois par semaine . Avec le poids du corps ce sera suffisant tant que vous réalisez des exercices complets et polyarticulaires comme le squat, les fentes, les pompes, le gainage…
  5. Soyez assidus et fixez vous des objectifs qui vous motivent
  6. Rompez aussi souvent que vous pouvez votre sédentarité toutes les 20 minutes. Marchez, prenez les escaliers, faites des flexions…
  7. Cumulez cela avec une bonne hygiène alimentaire, une maitrise du stress, arrêtez le tabac…

Voilà les amis ! Encore des solutions concrêtes à appliquer pour booster votre santé naturellement! Dites en commentaire ce que vous en pensez et surtout partagez l’article ! N’hésitez pas également à nous rejoindre sur Youtube !

VISIONNEZ LA VIDEO DE CET ARTICLE ICI

A votre santé,

L’équipe Naturoshape