Sélectionner une page

L’hyperperméabilité intestinale induit que les mauvais composants de notre alimentation passent la barrière intestinale alors qu’ils ne devraient pas. Si vous êtes dans ce cas, Naturoshape vous livre dans cet article quelques astuces concrêtes.

Le problème avec l’hyperperméabilité intestinale

Tout d’abord, c’est un symptôme d’alerte qui affecte le corps entièrement: sinus et bouche d’une part. D’autre part, le cerveau est affecté avec des risques de dépression. Mais ça touche aussi la peau, la thyroïde, le colon, les glandes adrénales et les articulations. En effet, toute maladie commence dans les intestins !

De plus, l’hyperperméabilité non traitée peut vite dégénérer en passant par plusieurs stades :

  1. Inflammation intestinale
  2. Intolérances alimentaires
  3. Troubles du système immunitaire
  4. Maladies autoimmunes

Dès lors, il convient de s’intéresser aux causes et aux solutions. Nous avons un article là-dessus mais nous souhaitions revenir sur ce sujet important d’un angle différent et avec des sources plus centrées sur l’alimentation.

Les étapes pour en sortir

  1. Bien connaître votre intestin et ce qu’il lui faut
  2. Supprimer les aliments qui provoquent de l’inflammation
  3. Nourrir votre barrière intestinale avec les nutriments clés
  4. Régénérer certains organes clés avec les bonnes plantes
  5. Rééquilibrer la flore intestinale avec des probiotiques et des microbes

Les aliments qui provoquent de l’inflammation

Certains aliments, parcequ’il ne sont pas faits pour les humains, et parcequ’ils manquent totalement de nutrition, provoquent des troubles intestinaux. Parmi eux :

  • Les aliments modifiés et riches en pesticides et fongicides
  • Les antibiotiques
  • Le gluten
  • Le sucre et tous les plats préparés et industriels
  • Les produits laitiers
  • Les allergies alimentaires
  • Bonus non négligeable non alimentaire : les chocs émotionnels

Nourrir son organisme avec des vrais nutriments

  1. Le bouillon
  2. L’huile de coco
  3. Myrtilles
  4. Produits fermentés comme la choucroute
  5. La courge
  6. Des suppléments réparateurs: probiotiques, L glutamine, plantes adaptogènes, enzymes digestives.

Finalement, supprimer les mauvaises habitudes et apporter un peu plus de bons nutriments suffit pour mettre un terme à ce fléau de nos sociétés. La première des choses qui passe par vos intestins c’est ce que vous mangez. ALors s’il y a bien une cause c’est votre alimentation. Mais c’est une bonne nouvelle puisque cela sigifie qu’en faisant les bons choix, tout peut changer. C’est en effet encore plus vrai si vous décidez de soutenir ce travail alimentaire de compléments vraiment utiles.

Voilà les amis! N’hésitez pas à partager cet article qui peut bénéficier à tout le monde, quel que soit son niveau de pathologie digestive . Mais il reste biensûr indispensable pour ceux atteints de ce syndrôme.

VISIONNEZ LA VIDEO DE CET ARTICLE ICI

A votre santé,

L’équipe Naturoshape